Galiad Formation : le haut débit de la formation
Présentation de Galiad Formation Catalogues des formations en inter ou en intra, cursus et parcours Référence clients en intra entreprise Vidéos de présentation des formations E-Learning et QCM Agenda des formation en inter Comment contacter Galiad Formation
Vidéo

Get Flash to see this player.

Vous présentez des concours administratifs, je vais vous présenter les questions de droit constitutionnel ainsi qu’il est proposé de le faire aux stagiaires, notamment pour les préparations de concours de catégorie B. Voilà, « A quel français ne viendrait l’envie de bailler à la seule évocation des mots droit constitutionnel ? », nous disait Proudhon. Effectivement, ce droit réputé pour sa complexité, s’est beaucoup technicisé depuis Montesquieu. Il est même parfois abordé sous le seul angle des commentaires de décisions du conseil constitutionnel et ça lui donne parfois une vertu dormitive évidente. Egalement le simple fait d’égrainer les constitutions constitue parfois une simple et longue litanie à laquelle on voudrait se soustraire. Alors avant même de prétendre faire ensemble du droit, essayons de partir de la surface de la surface des choses. Alors vous verrez le détour est souvent source d’effets. Ce que vous avez lu ou vu par exemple concernant le Président de la République à l’occasion d’une cérémonie, une cérémonie comme celle de passation des pouvoirs, est aussi important au fond que l’étude du titre II de la constitution. Au lieu de parler des pouvoirs du président ou de son mode d’élection, abandonnons toute prétention à détenir un frêle savoir et laissons la conversation rouler sur les conseils rarement suivis entre un ex et un futur président. « Vous avez de beaux chiens, prenez garde qu’ils ne les bouffent tous ! » avait demandé en 1995 le président socialiste en songeant au couple de colvert qui était présent dans les jardins de l’Elysée. Et en vain l’automne suivant, Maskou, le labrador de Jacques Chirac, n’avait fait qu’une bouchée et une double portion de canard, il n’avait fait qu’une bouchée de ce couple de volatiles. Alors ce que je voulais vous dire évidement ce n’est pas vous donner un semblant de cours de droit constitutionnel, mon propos ne portait pas là. Mais je vous parle en réfléchissant ou plutôt je réfléchis en parlant et nous pourrions presque à présent commencer l’étude du titre II. Mais c’est à vous d’être juge et, encore une fois, je vous donne rendez-vous à très bientôt.
 

Voir le programme détaillé